Aconcagua

Histoire et Information des Ascensions


Première Exploration

En 1883 eut lieu le premier essai manqué de l’explorateur allemand Paul Güssfeldt qui réussit à atteindre l’altitude de 6.450 mASL, entre le 20 et le 21 Janvier. Son aventure notoire, par le fait d’arriver à seulement 500 m du sommet, ouvre le chemin à de futures expéditions.

Première et deuxième ascension au sommet
En 1896 l’Anglais Briton Edward Fitz Gerald organise une expédition au sommet de l’Aconcagua dans laquelle il est accompagné, entre autres, par le guide Matthias Zurbriggen, Stuart Vines et Nicolas Lanti. Le 14 Janvier 1897, à la deuxième tentative de sommet, Fitz Gerald arrive à 6.800 mASL et Zurbriggen atteint le sommet, se convertissant en la première personne entegistrée comme ayant atteint le sommet de l’Aconcagua. Enfin, le 13 Février de cette année, Lanti et Vines font leur deuxième ascension et atteignent le sommet.

Première ascension Argentine
Le lieutenant Nicolás Plantamura, de l’Armée Argentine, réussit à atteindre le sommet le 8 Mars 1934, par la route normale et en compagnie des alpinistes Italiens P. Ceresa, P. Ghigliole, R. Chabod et l’arriero Chilien Mariano Pastén.

Première ascension du Glacier Nord-Est (Glacier des Polonais)
En Mars 1934, les Polonais Otrowski, Narkiewicz, Daszinski et Osiecki ouvrent un nouvel itinéraire jusqu’au sommet à travers le fantastique glacier Nord-Est, et réussissent en même temps la huitième ascension de la montagne. Dès lors, ce glacier est appelé Glacier des Polonais.

Première ascension féminine
Réussie par la Française Adriana Bance, le 7 Mars 1940, avec l’Allemand Jorge Link et les membres du Club Andinista Mendoza: Pablo Franke, P. Etura, D. López et J. Semper.

Première ascension de la cime Sud
Les Allemands T. Koop et L. Heroid arrivent pour la première fois à la cime Sud de la montagne, en Janvier 1947. Ils ont fait la voie normale jusqu’au milieu de la canaleta et à partir de là, ils ont pris vers la droite jusqu’à la liaison Portezuelo entre les deux cimes.

Première ascension de l’arête Sud-Ouest
Le 23 Janvier l953, les Suisses F. et D. Marmillod et les Argentins F. Grajales et F. Ibáñez atteignent la cime Sud ouvrant ainsi une nouvelle voie. Cette ascension représente aussi la première ascension féminine de la cime Sud.

Première ascension hivernale
Du 11 au 15 Septembre 1953, les Argentins E. Huerta, H. Vasalla et F. A. Godoy réussissent la première ascension d’hiver par la voie normale.

Première ascension de la Face Sud
Cette ascension, qui obtient la répercussion internationale, a été réussie par les Français R.Paragot, G.Poulet, A.Dagory, L. Berardini, P.Lesseur et E.Denis. Après sept jours difficiles d’escalade, ils arrivent à la cime principale, fin Février 1954.

Première ascension du Glacier de l’Est (Glacier des Anglais)
Tout le mois de Février 1978, les Argentins G. Vieiro (+), E. Porcellana (+), et J. Jasson inaugurent une nouvelle voie d’une considérable difficulté technique et l’appellent Voie Argentine.

Première traversée de la cime Nord à la cime Sud
Le 2 Janvier 1979 les Espagnols X. Erro, M. Zabaleta et Y. Hugas font pour la première fois l’arête Sud-Ouest, grimpant sur les deux cimes par une traversée et descendent par la route normale.

Première ascension hivernale du Glacier des Polonais
Pendant l’hiver austral 1980, les Catalans N. Serrat et A. Villena, avec l’appui de quelques camarades, atteignent la cime de l’Aconcagua sur des skis ( pour une grande partie de l’itinéraire) par le Glacier des Polonais.

Première descente en deltaplane
En Janvier 1981, le prestigieux alpiniste français J. M. Boivin pilote un deltaplane biplace et parvienne à descendre en 30 minutes jusqu’à Plaza de Mulas. Le co-pilote était L. Marchal. Les deux hommes ont dû ,d’abord, grimper trois fois la cime en attendant l’amélioration des conditions météorologiques pour réussir le vol.

Première ascension solitaire de la Face Sud
Le Français I. Girardini atteint la cime en Janvier 1981 en quatre jours d’escalade. De plus, par la route française du 54’ et la variante de sortie Messne parvient à remporter cette première victoire.

Première ascension hivernale de la Face Sud
Cette difficile ascension a été faite par une équipe Japonaise, en Août 1981. T. Hasegawa atteint tout seul la cime à partir de la voie Messner.

Première ascension féminine de la Face Sud

Pendant l’été 1984, l’Américaine Titonne Bouchard et son mari, ont escaladé la face Sud, par la voie Messner. Elle est donc la première femme à avoir fait cette face difficile.

Première descente en parachute

Le 2 Février 1985, le capitaine de l’Armée de l’Air Française, A. Steves, part en parapente à quelques 200 mètres au-dessous de la cime. Par l’élan pris des courants ascendants, il s’est élevé 20 mètres et la dépasse pour redescendre en 25 minutes jusqu’à Plaza de Mulas.

Premier vélo sur la cime

En Janvier 1986, les Suisses F.Mariani, R. Notaris et d’autres montent à vélo (des Peugeot ) jusqu’à la cime. Après avoir tourné le film de l’événement, ils sont descendus par la route normale sur leurs vélos

Première escalade Mendocina de la Face Sud Après une escalade style alpin, les Mendocinos D.Alvarez, L.Sánchez, D.Rodríguez, A.Randis et le Colombien M.Barrios atteignent la cime par la voie Française ’54, le 23 Février 1986.

Première descente sans cordes de la Face Sud Le robuste alpiniste slovène Slavko Sveticic descend en 10 heures de l’arête del Guanaco à Plaza Francia, sans porter de corde. Préalablement, il avait fait avec M.Romic une nouvelle variante de l’arête Sud-Ouest, et réussit la première ascension du pilier Sud de la Pyramide (6.000 mts.), en Janvier 1988.

Première ascension de la Face Ouest

Une équipe locale ( de Mendoza ) intégréecomposée de D. Rodríguez et D. Alessio arrive en quatre jours, en Janvier1988, à la méfiante face Ouest de l’Aconcagua. C’est une voie qui passe par le centre de la grande face de 2.800 mètres et qui termine à l’arête Sud-Ouest, à proximité de la cime Sud. Ils grimpent quelques cascades de glace presque verticales et des passages de roche à difficulté.

Ascensions les plus rapides de la Route Normale (de camp de base Plaza de Mulas)
  • Janvier 87, L. Cichy (Pologne), 9 hs.
  • Janvier 87, A. Randis (Argentine), 8,7 hs.
  • Février 87, D. Alessio (Argentine), 7,48 hs.
  • Février 87, M. Sánchez (Argentine), 6,32 hs.
  • Janvier 89, M. Dacher (Allemagne), 6,l5 hs.
  • Janvier 89, M. Smith (U.S.A.) 6,13 hs.
  • Janvier 90, D. Alessio (Argentine), 6,07 hs.
  • Décembre 91, D. Porsche (Allemagne) 5,45 hs.
Ascensions les plus rapides par la Route Normale du Mont Aconcagua (depuis l’entrée du Parc Aconcagua – Horcones)

– En Février 2006, le péruvien Holmes Pantoja Bayona réalisa en 20 heures et 35 minutes le trajet au sommet aller et retour depuis l’entrée du Parc (Horcones), partant à 22h45 le jour antérieur, arrivant au sommet à 12h35 puis arrivant de nouveau à Horcones à 19h15. Nous sommes honorés par la présence de Holmes (Apu) au sein de l’équipe de guides de notre entreprise.
– En 2013, le portugais Carlos Gómez réussit un nouveau record, portant le temps à 15 heures et 42 minutes

Première ascension de deux sommets dans un jour

Le 6 Février 1991, Alejandro Randis réussit l’ascension des deux cimes de la montagne en une seule journée à partir de Plaza de Mulas. Temps total: Camp de base – cime Sud – cime Nord et descente: 14 hs 30.

Première ascension du Glacier des Polonais en une journée

En Février l992, Miguel “Lito” Sánchez, Marcelo Acosta et Gabriel Cabrera deviennent les premiers alpinistes qui parviennent au sommet, depuis Plaza de Mulas par le Glacier des Polonais en une seule journée (descente par la voie normale la même journée).

Plus grande quantité d’ascensions dans une saison

Pendant la saison 2002 Gabriel Cabrera, alpiniste de Mendoza, grimpe à six occasions la cime en 42 jours.

Première ascension de la Face Sud (sans équiper la route)

– En 2002 le français Bruno Sourzac escalade en 22 heures la Paroi Sud sans équiper la route au préalable.

Personne la plus jeune à atteindre le sommet

– En 2007, le nord-américain Jordan Romero agé de seulement 11 ans se convertit en la personne la plus jeune à escalader l’Aconcagua.
– Le 16 Décembre 2008, Matthew Moniz, 10 ans, également des Etats-Unis obtient le nouveau record de la personne la plus jeune à atteindre le sommet du Mont.
– OEn Février 2009, la jeune Roumaine Crina Popescu Coco, agée de seulement 14 ans, monte au sommet par le Glacier des Polonais.

MONT ACONCAGUA - Expéditions, information, guides, ascensions - Argentine

CERRO ACONCAGUA - Expediciones, información, guías y logística - Argentina

ACONCAGUA BERG - Expeditionen auf den Aconcagua und vollstandige Information uber den Berg - Argentinien

MONTE ACONCAGUA - Spedizione - escursione - informazione - guide e logistica Salita alla cima e trekking Argentina

CERRO ACONCAGUA - Expedições - informação - serviços guias e logística - Ascensão ao cume e trekking - Argentina